Thai d’Aujourd'hui

 

 Thaï est une race native et naturelle, originaire d'Aise du Sud Est, qui s'est développée initialement  et pendant des siècles sans aucune  sélection humaine. Normalement, le Thaï doit être exempt de toutes maladies génétiques, le seul test recommandé est le test PRA-Rdac.

Avoir un Thaï, à la maison et à la fois enrichissant et thérapeutique, tant il apporte une vraie camaraderie mais aussi des moments ludiques de joie, d’hilarité et de profonde complicité. Ils sont tantôt ronronnant sur les genoux, endormis sur les journaux ou cavalant sur les claviers, ou bien encore  se cachant dans un placard ou dans un lit...Une fois que vous avez été « possédé » par un Thaï, vous ne pourrez plus jamais avoir d'autre chat.

« Celui qui a un Siamois un jour en aura toujours ! »

On peut toute fois regretter qu'il ne soit pas encore plus populaire.En effet, il y a vraiment peu trop peu d’éleveurs de Thaïs en France. Vous trouverez un peu de tout et de n’importe quoi, des supermarchés du chatons, elevant presque en batterie et vendant des chatons toute l’année ( qu’en est il de la socialisation et deur bien etre de leur vie et de l’amour porté a ces animaux? je vous laisse y réflechir..) aux eleveurs a qui les pedigrees pas plus que la connaissance ou le respect de la race importent... Consanguinité, utilisation de chats tenant plus du chat de gouttière que du thaï, sans respect du travail des eleveurs precedent… Alors oui, peu d’éleveurs sérieux et aussi bien trop peu de Thaïs en expositions félines.

Malgrès tout, certains éleveurs,meme s'ils sont peu , font de leur mieux car ils y mettent tout leur cœur  et s'impliquent avec passion dans la grande aventure de l’élevage.

 Nous pouvons distinguer principalement trois grands courants dans l’élevage du Thaï, pour ainsi dire trois manières d’élever.

IMG 5300.jpg

1-Certains groupes et éleveurs ont protéger et sauver l'Ancien type, en ne modernisant pas les lignées, ils n'ont pas craqué face aux sirène de la mode et non pas céder aux nouveaux critères de beauté des Siamois Modernes. Ils ont conservé les Siamois identiques à ce qu'ils étaient pendant l'Age d'Or, les années 40 – 60. Ces lignées, essentiellement gardées et reproduites depuis longtemps chez les éleveurs de PREOSSIA sont pures et les pedigrees sont magnifiques. Nos chats, sont appelés Thaïs ou Old style siamese selon les fédérations, mais ils sont en tous point conformes aux anciennes photos et aux anciens standards.Ces lignées et ces chats sont extrêmement recherchés. Uniquement des pedigrees de siamois remontant aux premiers arrivant en Angletterre, complété par de magnifiques chats importés recemment de Thailande.Nous sommes très peu de par le monde a élever les lignées de PREOSSIA.L'enjeu est important et nous travaillons seulement et uniquement pour la préservationd'une race pure.

IMG 7189.jpg

2-Certains éleveurs  depuis les années 90, ont choisi et cherché chez les Siamois, les chats les moins « pointus », les moins élégants,  les plus ronds, et les ont accouplés. Trouvant parfois d’anciennes lignées peu modernisées. Sélectionnant de nouveaux les plus conformes a leurs souvenirs d'enfance. Ils voulaient retrouver leur Siamois d’antan, celui qui était resté sur le bord du chemin, oublié...Ces éleveurs ont fait un travail  de sélection inverse allant a contre courant de la mode et des nouveaux critères de beauté.Ils ont réussis et  au bout de quelques générations et on retrouvé des Siamois ancien type.Et tel le phénix qui renait de ses cendre, il réapparut mais sous le seul nom de Thaï, pour le WCF, puis pour le LOOF et pour la TICA en 2007 et en 2014 pour la FIFE

Définition

    Balinais, Oriental , Madarin ne sont en fait que des variations autours de la race Siamois- la définition d'une race est je cite  " une population animale prise au sein d’une espèce, caractérisée par un génotype moyen particulier conduisant à la manifestation d’un phénotype intéressant la morphologie, la robe et une certaine tendance d’aptitude (physiologie et psychologie) pouvant varier en fonction des conditions de milieu etc. " B. Denis. Génétique et sélection chez le chien. édition PMCAC. 1997

Malgré tout, cette voie suscite quelques problèmes en Europe ,comme une consanguinité avéré, une perte inquiétante du nombre de lignées (le mariage Thai x Siamois n’étant pas autorisé sauf pour la TICA, nous ne pouvons donc plus vraiment -en France- réintégrer les vieilles lignes Siamoise dans nos élevages) De fait nous avons constaté une réduction significative du patrimoine génétique ( on trouve les meme lignées avec les meme individus dans presque tous les pedigrees de Thais nés en Europe),  ainsi qu'une prévalence des gènes Long Hair (bien conu egalement dans certaines lignées allemandes) .Nous nommons Variants, les Thais ou Siamois ayant eu des apports de Balinais ou Mandarins,  qui ont donc un poil moins couché et moins court.

IMG 7036.JPG

 Cette 2nd voie est celle suivie par une majorité d’éleveurs en Europe. Certains font du bon travail et leurs chats et chatons sont conformes a ce que doit être un Thaï en tous points.Mais beaucoup d'efforts restent encore a faire, notamment aux niveaux du choix et de la recherche de nouveaux reproducteurs et de l'orientation que nous souhaitons donner a la race Thaï.

En effet, comme dit plus haut la consanguinité est bien présente et il est necessaire d’ouvrir le pool génétique . Mais importer des chats de l’étrangers est compliqué deja de part les  formalités aministratives et sanitaires mais également coute beaucoup d’argent. De plus cela demande une très bonne connaissance des généalogies.

 3- Et voici le coté obscur….La voie de la facilité, certains éleveurs peu scrupuleux et irrespectueux du travail déjà fait, ont truqué la donne. Ils ont  simplement pris de Siamois modernes et les ont croisé avec des bristish ShortHairs ou avec d'autre Shorthairs européen.. Et cela est une catastrophe....  La Thaï ne doit jamais ressembler a un chat de race Occidentale. Le Thaï est une race naturelle et native d'Asie du sud Est avec un patrimoine génétique tout a fait unique ! (voir les etudes du DR Leslie Lyons UC Davies-CA-USA)

Renseignez vous...

    Alors encore une fois, ne vous laissez ni embobiner ni abuser, demandez nous conseil et renseignez vous avant d’acquérir  un chat qui ne pourrait bien n’être qu’un gouttière vendu au prix d'un chat de race.

La responsabilité de tout bon éleveur et aussi la connaissance parfaite des généalogies et des ascendances, de l'historique des éleveurs passés,  des chatteries aux provenances des chats, tout ce qui fait l’Histoire d'une race

Rappelez vous que le véritable Thaï est seulement et a toujours été le Siamois originel.Qu'il ne peut qu'avoir un long pedigree d’ancêtres Siamois ou descendre d’imports de Thailande.Il ne doit en aucune manière ressembler a un chat de race occidentale.

En prenant ce raccourci, certes, ils ont eu des Siamois avec un visage rond voir meme trop rond et les ont enregistré en tant que Thaï.  Mais, c'est la porte ouverte a toute sorte de maladies génétiques, de tares, menant tout droit a la dégénérescence complète de la race. Il en résulte, des chats absolument incorformes, gros, larges, courts sur pattes, avec une morphologie bréviligne ou médioligne dans le meilleur des cas, une grosse tête trop ronde ou ovoïde, une fourrure dense avec un épais sous poil, des yux ronds ayant une couleur souvent terne, une petite queue courte et large…

Et quand au caractère, hé bien, ce n'est plus celui du Thaï. Attention, certains éleveurs continuent de détruire notre race, et jouent aux apprentis sorciers.

Non contents de modifier la morphologie du Thaï et son caractère, ils modifient aussi les couleurs et en « inventent ». Pour exemple, jamais un véritable Thaï , ne pourra être Golden point ! (Nouvelle couleur arrivant tout droit des pays de l’Est..). Il n’y a pas de golden en Thailande…

Comme vous l'avez compris, les deux premiers voies sont honorables et sont le fruit d'un travail  acharné d’amour, de préservation et de recherche constante.

 Le patrimoine génétique du Thaï en Europe est assez « faible » et  pour nos élevages nous avons eu recourt a beaucoup de Thaïs importés de l’étranger. Là aussi la prudence et la plus grande réflexion s'impose, car  quelques malheureux éleveurs, pensant bien faire, ont été victimes de tromperies et d'escroqueries qui leurs ont coûtés cher. Argent perdu, temps gaspillé, chat s’avérant ne pas être du tout au standard, et ne ressemblant pas  a ce que doit être un Thaï....Immense déception et dégoût pour  finalement stériliser les chats si attendus....Attention, car tous les chats Color Point ne sont pas des Thais !

IMG 7173.jpg

Certains passionnés ont sillonné la Thaïlande pour retrouver les racines de la race et enrichir le gène pool du Thaï, ...d'autres sont allés aux USA  et en Angleterre pour trouver de veilles lignées.

   En tant qu'éleveur devons former et informer,  élever et montrer des Thaïs au standard le plus conforme possible.Standard morphologique, mais aussi standard psychologique, avec des chats ayant un vrai caractère de Siamois mais  proche de leurs maîtres et bien équilibrés.

 Le Thaï doit être un « modéré » à la fois  dans son comportement et dans son physique.Aujourd’hui, un de nos premiers objectifs et de faire découvrir ou redécouvrir notre race.Nous devons lui faire retrouver la place qu'il avait dans le cœur des gens, mais aussi sur les podiums !Notre devoir en tant qu'éleveurs mais aussi de passionnés et en premier de préserver cette race centenaire.

On peut conclure en disant finalement que c'est le type si distinctif du Siamois, avec son plastron color point,sa finesses, sa grâce, et son caractère unique qui ont toujours et de tout temps  passionnés les hommes. Et si la « copie » est une forme de flatterie, alors le Siam a la prétention incontestée d'avoir la palme de la race la plus émulée du monde félin !

Il a été la principale source génétique pour de nombreuses autres races,  Orientaux, Balinais, Mandarin, Color point en tous genres Short hair et Long Hair, Foreign White, Javanais, Seychellois, a figuré également dans la création de l'Himalayan, du Persan color point, Neva Mascarade, Tonkinois, Tibetain, Burmèse,Devon Rex, British short hair color point, Oriental Shorthair, Peterbald, Ragdoll, Sacré de Birmanie, SnowShoes…..et bien d’autre..

On le trouve également dans l'entretient et l’amélioration de certaines races,  Havana Brown, Occicat, on retrouve même du Siamois chez l’Abyssin, chez le Bengal et le Toyger...C'est dire s'il a servi de fondateur et d’améliorateur presque universel dans le monde félin.

Il est un pilier du monde du chat, non seulement pour ce qu'il est lui même, pour sa beauté intrinsèque, mais aussi comme source génétique à laquelle de nombreuses race doivent leur existence.

 

 

Photos :

Diamond Life's Thaï Cattery et Love Deluxe's Thaï Catteries 

 


 Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats 
Dr A. Schweitzer


aSiret 79128816000017 & 49490072300029 - Certificats de Capacité  06/339/AC et 06/ 389/AC -Copie - Reproduction - Modification INTERDITE